Absences au travail pour raisons de santé dans la branche de l'animation

Cette étude porte sur les arrêts maladie et les arrêts consécutifs à des accidents du travail, pour les salariés de la branche de l’Animation.

Elle permet de pointer différents éléments sur les arrêts de travail, par exemple :

– des arrêts de travail plutôt peu fréquents et courts, en comparaison de la moyenne de l’économie sociale ;
– des arrêts maladie plus importants en fréquence pour les tranches d’âges supérieures à 30 ans ;
– des accidents du travail qui augmentent avec l’âge ;
– une ancienneté qui semble être un effet protecteur pour les accidents du travail, moins pour les arrêts maladie ;
– un effet protecteur de la taille des structures.