Une étude se penche sur le malaise au travail dans les associations

Un management dans les associations, source d’insatisfaction et souffrances ? Ce sont les questions qui seront mises au débat lors de la prochaine rencontre entre chercheurs et acteurs organisée à l’initiative de la Chaire ESS de l’Université de Marne-La-Vallée, en partenariat avec le centre de ressources l’Atelier et Alternatives économiques. Suite à des travaux réalisés par des chercheurs et des étudiants de la Chaire. Hervé Defalvard, responsable de la Chaire ESS, fait ici une synthèse des conclusions qui en sont issues et des questions mises au jour.

« Jusqu’à récemment, les réalités du travail dans le monde associatif n’étaient pas un objet d’enquête de la part des chercheurs en sciences sociales tant le travail, ou plutôt ses difficultés, ses précarités, ses souffrances étaient attachées à des mondes productifs plus exposés. Les choses changent et des travaux récents ou en cours offrent l’opportunité d’une rencontre entre chercheurs et acteurs sur ces réalités du travail. Des réalités qui ont fait découvrir aux chercheurs une montée des insatisfactions chez les salariés envers leur management.

Un management défaillant

« L’analyse des chercheurs dégage en cela deux raisons qui ne sont sans doute pas exhaustives : d’une part, l’invisibilité du travail quand il est un travail d’humanisation, d’autre part, son non accompagnement dès lors qu’il est censé reposer sur l’engagement et la bonne volonté. Dans les deux cas, le management défaille à saisir les vécus du travail et les requêtes dont ils font l’objet. S’il y a toujours un écart entre la prescription du travail et sa réalisation que Christophe Dejours, professeur titulaire de la chaire de psychanalyse-santé-travail au CNAM, le « réel du travail », celui-ci revêt-il une nature spécifique en milieu associatif en raison de sa forme de gouvernance ? Comment cet écart, s’il était mieux pris en compte, pourrait-il être sujet à moins de souffrances au travail ?

Autant de questions qui ouvriront un débat entre chercheurs et acteurs en vue de mieux comprendre et de mieux répondre aux nouvelles problématiques du travail associatif dont l’absence de prise en compte finit par créer un malaise dans l’association ».

Lieu du débat : L’Atelier, Centre de ressources régional de l’économie sociale et solidaire en Ile-de-France, 8-10 impasse Boutron, 75010 PARIS

Métro Gare de l’Est ou Château Landon

Rencontre animée par David Belliard (Alternatives Économiques) avec : Etienne Antelme (Doctorant, UPEM – Latts) ; Pascal Ughetto (Maître de Conférences, UPEM Latts) ; Fabrice Deschamps (éducateur, syndicaliste) et un directeur d’établissement médico-social.
Inscriptions obligatoires : http://www.atelier-idf.org/agenda/