Un tiers des établissements engagés sur la prévention des risques psychosociaux

04/07/2019 Brèves
S'engager en santé et QVT

Selon une étude de la Dares, en 2016 au moins une mesure de prévention des risques psychosociaux a été prise par 1/3 des établissements dans les trois années précédentes. Une préoccupation des entreprises qui augmentent pour les risques professionnels, notamment dans les établissements de plus de 50 salariés.

Deux études de la Direction de l’animation de la recherche des études et des statistiques du ministère du travail (Dares) apportent un nouvel éclairage sur la prévention des risques professionnels  en France. La première dresse un tableau de situation sur l’année 2016 et établit que le nombre d’établissements qui ont pris « au moins une mesure de prévention des risques psycho-sociaux » augmente sensiblement entre 2013 et 2016, notamment dans le secteur marchand et associatif. Mais il ne concerne encore que le tiers de l’ensemble des établissements employeurs. Les entreprises de moins de dix salariés, restent à l’écart de cette évolution.

L’autre étude s’intéresse au recours, par les salariés eux-même, aux outils de prévention. Selon la Dares, neuf salariés sur dix reçoivent des informations sur les risques de leur travail sur leur santé ou  la sécurité, à travers des formations spécifiques ou pendant des visites chez le médecin du travail. Parmi eux, 38 % sont dans une situation de prévention défaillante. 19 % ne peuvent pas appliquer les consignes et 19 % n’ont pas des équipements de protection suffisants. Il reste 6 % de salariés qui n’ont ni information ni consigne.

Les mesures de prévention sont mieux appliquées quand l’établissement tient des réunions de service régulières , suit des normes de qualité ou dispose d’un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).