Un avis sur l'éducation populaire remis à Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation et Gabriel Attal, secrétaire d’Etat  à la Vie associative et à la Jeunesse ont reçu officiellement le 9 octobre l’avis « L’éducation populaire, une exigence du XXIe siècle » des mains de Patrick Bernasconi, président du Conseil économique, social et environnemental.

Il a été adopté par le Conseil économique, social et environnemental (Cese) en mai dernier, mais l’avis « L’éducation populaire, une exigence du XXIe siècle » est désormais entre les mains du ministre de l’Education et son secrétaire d’Etat à la Vie associative et à la Jeunesse. Cet avis, porté par Christian Chevalier et Jean-Karl Deschamps, a été initié courant 2018, avant le début de la mobilisation des Gilets jaunes. Mais comme le précise les rapporteurs, « l’actualité de ces (…) derniers mois démontre l’urgence d’ouvrir des espaces permettant aux citoyens et aux citoyennes de s’exprimer, d’échanger, de participer aux débats qui alimentent notre société et surtout d’être entendus et ainsi de contribuer réellement aux décisions locales comme nationales. » Et de préciser : « l’enjeu de cet avis est de mettre en lumière la modernité de l’éducation populaire. Il propose vingt préconisations concrètes pour contribuer à restaurer et valoriser ses démarches, permettre aux multiples actrices et acteurs de sortir de l’invisibilité et les accompagner dans la nécessaire réforme de leur fonctionnement pour leur permettre de s’inscrire dans une dynamique de renouveau. »