Services à la personne : comment faire évoluer les conditions de travail ?

15/10/2018 Brèves
Qualité de vie au travail

Dans une récente publication, la Dares se penche sur les voies d’évolution des conditions d’emploi et de travail des salariés des services à la personne.

Le secteur des services à la personne, dont les salariés peuvent être employés directement par un particulier ou par l’intermédiaire d’un organisme, se caractérise par la nature et la pluralité des activités exercées, une fragmentation du temps de travail et une multiplicité d’employeurs.

Plutôt âgés, avec une moyenne d’âge de 46 ans en 2015, et peu diplômés, les salariés de ce secteur sont très majoritairement des femmes (87,3 % en 2015). Depuis 2004, leurs conditions de travail et d’emploi évoluent de manière assez défavorable en comparaison avec la population en emploi salarié, malgré une croissance plus forte du niveau de diplôme dans le secteur.

Les salariés de prestataires ont des conditions de travail moins favorables, avec notamment des horaires de travail plus atypiques et des salaires horaires plus faibles. Cependant ils ont davantage la possibilité de se former pendant leur temps de travail et de travailler plus d’heures ; ils perçoivent en moyenne un salaire annuel plus élevé pour leurs activités de service à la personne.