Roxana Maracineanu promeut les Scic et les Groupements d'employeurs dans le sport

04/07/2019 Brèves
Observation de l'ESS

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a lancé, un appel à projet pour développer les groupements d’employeurs (GE) dans le secteur du sport non-lucratif et présenté un guide de promotion du modèle des Société coopératives d’intérêt collectifs.

Le secteur des sports et des loisirs est l’un de ceux qui a été le plus fragilisé sur le plan de l’emploi ces derniers mois. Baisse des contrats aidés, taxation des contrats courts, baisses de dotations dans les collectivités locales… Mais c’est aussi un secteur qui génère un lien social fort et de proximité sur le terrain dont il faut parvenir à faire évoluer les modèles, notamment pour améliorer les conditions d’emplois.

Lors d’une journée de séminaire consacré à « Sport et ESS », la ministre a signé une convention de partenariat avec la Confédération générale des Scop afin de faire connaître le modèle Scic dans le milieu sportif. Un guide a été édité à cette occasion afin d’exposer le modèle Scic « Accompagner les acteurs du sport dans le développement d’une Scic » dans un secteur qui peut avoir intérêt à regrouper les différentes parties prenantes (usagers, salariés, collectivités…) afin de consolider la structure.

Un millions d’euros pour les GE

Deuxième annonce importante de la journée : le lancement, pour la deuxième année consécutive, de l’appel à projet Groupements d’employeurs Sport. Cet appel à projet vise à soutenir le démarrage de nouveaux groupements d’employeurs (15000 euros) ou leur développement (22000 euros) qui permettront aux salariés intervenants du secteur de sécuriser des postes en sortant des contrats fractionnés de quelques heures pour une multiplicité d’employeurs.  LE soutien financier privilégiera l’abondement du fonds associatif du GE ou encore la création de postes permanents sur les fonction supports du GE.

Les associations ont jusqu’au 6 septembre pour déposer leur dossier de candidature.