Qualité de vie au travail : les managers veulent changer de management

09/10/2017 Brèves
Qualité de vie au travail

A l’occasion de la 14e édition de la Semaine nationale pour la qualité de vie au travail, l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) a sondé les managers et étudiants en management sur… le management. Une écrasante majorité d’entre eux souhaitent voir évoluer leur métier pour mieux prendre en compte la qualité de vie au travail.

C’est une quasi unanimité. 92 % des top managers (PDG, chef d’entreprise, directeur général… middle manager) interrogés et 97 % des étudiants en management, estiment que les pratiques managériales doivent changer pour s’adapter aux évolutions de la société et aux enjeux des entreprises et des organisations. L’objectif de cette évolution sera de prendre d’avantage en compte la qualité de vie au travail (QVT).

Ce sondage vient compléter le Livre blanc « Apprendre à manager le travail » publié en amont de la Semaine national de la QVT par l’Anact. Il nous apprends notamment qu’un top manager sur quatre estime encore que le management ne s’apprend pas et relève avant tout de la personnalité et de l’expérience. Une vision réfutée par la jeune génération dont seulement 13 % pense ainsi. « Au-delà de savoir-être à renforcer comme l’écoute, les auditions ont révélé un déficit de savoir-faire managériaux intégrant les conditions et la qualité de vie au travail », explique Florence Chappert, chargée de mission et responsable du projet « Faire École » à l’Anact. La majorité des managers attendent d’ailleurs d’être outillés et formés pour mettre en place un management au service de la qualité de vie au travail (76 % des top managers interrogés et 89 % des mangers en formation).