Prix Ekilibre : la solidarité innovante du Nord au Sud et du Nord au Nord récompensés

Ils s’appellent Terres des Andes, Pampa & Pop, Koom, AGORAé, Bou’sol, Epi Cerise et Endy & co… Bartavelle, Artisans du Monde, ils ont en commun de créer ou de développer une activité économique équitable et solidaire, Nord-Sud ou Nord-Nord…, et de s’être vus décernés le prix Ekilibre équitable et solidaire. La cinquième édition de la remise des quatre prix s’est déroulée à Bercy, le 19 novembre à Paris, en présence de Benoît Hamon, ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire et à la Consommation.

La mutuelle CHORUM, la Caisse des dépôts, le Crédit coopératif, la Fondation d’entreprise Deloitte et la direction générale de la Cohésion sociale ont attribué une enveloppe financière de 5 000 euros pour les premiers prix. Et, tous les lauréats vont être accompagnés.

Le prix du Commerce équitable, doté par la Mutuelle CHORUM

Terres des Andes est une agence associative qui propose un tourisme solidaire en Amérique latine andine (1 er prix) ; elle va pouvoir bénéficier d’un accompagnement stratégique mené par la Plate-Forme pour le Commerce Equitable de 2 journées, de rencontres avec le Club de ESSEC (ESS), etc.

Pampa & Pop est une marque franco-argentine de mode féminine, avec un ton fashion, mais assurément solidaire de la production des tissus à la vente (1 er accessit).

Les deux lauréats seront valorisés sur le site cides.chorum.fr, la newsletter de CHORUM et sur la page Facebook et le compte Twitter de la mutuelle, etc.

Le prix Coup de cœur de l’ESS pour le commerce équitable, doté par la Caisse des dépôts

Le premier prix a été attribué à la SCIC Bou’sol (réseau des boulangeries solidaires) qui fournit un pain bio « pétri de solidarité » pour les écoles, les restaurants d’entreprises, les établissements médico-sociaux, et veut donner ainsi « aux plus grands nombres » une alimentation de qualité ; Epi Cerise est une épicerie solidaire (chantier d’insertion) de Vesoul en Franche-Comté, qui est l’œuvre d’un collectif. Elle a obtenu un 1 er accessit.

Le prix Innovation pour le commerce équitable et le commerce solidaire, doté par le Crédit coopératif et la Fondation d’entreprise Deloitte

Koom « agit mais à plusieurs », joli slogan à l’affiche de ce site communautaire d’émulation collective, qui « veut redonner de l’optimisme » (1 er prix) ; la Fage a créé Agoraé qui « veut promouvoir l’autonomie des personnes en venant compléter les aides aux jeunes étudiants à travers une épicerie solidaire et un lieu de vie, etc. Les Agoraé se déclinent dans plusieurs villes de France et devraient s’étendre ; ce premier accessit est ex aequo avec RA Récup’actions 65, une association d’insertion de Tarbes qui a ouvert un espace d’accueil et de vente d’objets à réemployer pour permettre aux personnes démunies d’acheter des objets de première nécessité ou décoratifs à prix modeste.

Le quatrième prix Jeun’ESS est la nouveauté de cette cinquième édition

Il est attribué à des jeunes de moins de 30 ans par le programme Jeun’ess (de la direction générale de la Cohésion sociale). Les gagnants sont : la marque glamour Endy & Co qui créé des vêtements à mobilité réduite (1 er prix) ; Artisans du monde à Dijon, qui s’est transformée en SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif) et qui, par cette démarche, dynamise la structure de commerce équitable (1 er accessit) ; et l’Atelier Bartavelle qui réalise des vestes haut de gamme pour la femme, ces pièces sont fabriquées par des femmes en insertion employées par le réseau Tissons la solidarité.