Première conférence régionale de l'ESS en Guadeloupe

06/12/2019 Brèves
Observation de l'ESS

C’était une première ! La Guadeloupe s’est doté d’une feuille de route, suite au déroulement de la première Conférence régionale de l’ESS en clôture du Mois de l’ESS.

Etat, Région, Département et Chambre régionale de l’ESS se sont entendus sur une feuille de route destinée à consolider le rôle de l’ESS sur les principaux enjeux de l’île : attractivité territoriale, structuration des acteurs et vieillissement de la population.

Parmi l’ensemble des préconisations, certaines d’entre elles devraient trouver rapidement une concrétisation telle que l’appel à renforcer la formation de la sphère publique à l’économie sociale et solidaire, au travers de la déclinaison de la convention du Haut-commissariat à l’ESS et Centre national de la fonction publique territoriale.

Le renforcement et la lisibilité de l’offre d’accompagnement fera, aussi l’objet d’un chantier spécifique, notamment sous l’impulsion de la Cress IG. Un représentant de France Active était présent lors de cette conférence régionale, afin d’envisager son l’implantation du réseau de financement de l’ESS d’ici deux ans en Guadeloupe.

La feuille de route a été présentée au terme des deux journées de la première conférence régionale de l’ESS sur ce territoire. Ce territoire des caraïbes est désormais dans le rythme avec les autres régions pour conduire une politique de développement et d’appui à l’ESS. Avant cela, la Région Guadeloupe et le département avaient chacun établi un cadre politique avec, d’un côté la prise en compte de l’ESS dans le Schéma régional de développement économique (SRDEII) et le Plan dépatement pour l’insertion (PDI). La Cress des Îles de Guadeloupe est repartie sur de nouvelles bases en 2017. Cette dernière a annoncé, durant la conférence, le renforcement de son équipe dès le début de l’année 2020.