OPCO Santé : un nouvel accord constitutif a été signé

05/03/2019 Communiqués de presse
Observation de l'ESS

Les fédérations et les employeurs (Croix-Rouge Française, FEHAP, FHP, Nexem, Présanse, SYNERPA, Unicancer et USPO) et les organisations syndicales (CGT et CGT-FO) ont signé mardi 26 février un nouvel accord constitutif d’un Opérateur de Compétences (OPCO) Santé. Cet accord est désormais valide dans la majorité des branches professionnelles concernées. Les fédérations employeurs et représentants des salariés signataires réaffirment ainsi leur engagement en faveur d’une politique emploi-formation cohérente pour leur secteur.

Un communiqué diffusé par les organisations employeurs explique : en respectant la cohérence du champ professionnel couvert par l’OPCO Santé tel qu’il a été identifié dans le rapport « Bagorski-Marx», une étape clé vient d’être franchie en vue de son agrément. A terme, cet OPCO a vocation à voir son périmètre élargi notamment avec l’ensemble des professionnels de santé volontaires de la ville. L’OPCO Santé est essentiel pour répondre aux attentes des professionnels, aux transformations de leurs métiers et au nécessaire décloisonnement des parcours des personnes soignées et accompagnées.
L’OPCO Santé répond à la mise en œuvre des différents plans gouvernementaux : Stratégie de Transformation du Système de Santé, réforme « Grand Age Autonomie », plan Pauvreté. Il regroupe les acteurs majeurs des champs sanitaire, médico-social et social dans une logique de complémentarité des métiers au service du parcours des personnes soignées et accompagnées. Son périmètre actuel regroupe 1,1 million de salariés exerçant au sein de plus de 15 000 structures et 350 millions d’euros de fonds gérés.

A propos des organisations signataires :

– La Croix-Rouge française compte plus de 60 000 bénévoles et 17 500 salariés qui donnent de leur temps, apportent leurs compétences et leurs expertises tout au long de l’année.

– La FEHAP, c’est plus de 4 600 établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux privés non lucratifs gérés par plus de 1600 organismes gestionnaires (associations, fondations, congrégations, mutuelles, organismes de retraite complémentaire et de prévoyance) qui emploient plus de 280 000 professionnels.

– La Fédération de l’Hospitalisation privée (FHP) regroupe 1.000 hôpitaux et cliniques privés qui assurent chaque année la prise en charge de 9 millions de patients. Environ 150.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et 40.000 médecins y exercent.

– Nexem est la principale organisation professionnelle des employeurs du secteur social, médico-social et sanitaire privé à but non lucratif. Elle représente et défend les intérêts de 10 000 établissements et services employant plus de 300 000 professionnels dans cinq secteurs d’activité : les personnes handicapées, la protection de l’enfance, l’insertion sociale, les personnes âgées et le sanitaire.

– Association à but non lucratif, Présanse est l’organisme représentatif des Services de Santé au Travail Interentreprises : il en regroupe 240, couvrant tout le territoire national, emploient 16 000 collaborateurs dont près de 5 000 médecins du travail. http://www.presanse.fr/

– Le SYNERPA rassemble les principaux acteurs privés français des EHPAD (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), des Résidences Services Seniors (RSS) et des Services et Soins à Domicile soit plus de 2 500 adhérents (1 800 EHPAD, 120 RSS et 600 agences de Services et Soins à Domicile) qui emploient 120 000 salariés.

– Unicancer est l’unique réseau hospitalier français dédié à 100 % à la lutte contre le cancer et la seule fédération hospitalière nationale dédiée à la cancérologie. Il réunit 18 Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC), établissements de santé privés à but non lucratif, répartis sur 20 sites hospitaliers en France et employant plus de 20 000 salariés.

– Les pharmacies d’officine (périmètre adhérents USPO), qui comptent 30 000 salariés. Aux dernières élections URPS, l’USPO a obtenu 43% d’audience.

Autres articles sur le sujet :

Formation professionnelle : l’ESS se divise en un, deux, trois OPCO

Et s’il ne restait qu’un OPCO pour l’ESS finalement ?