L’emploi associatif régresse selon Recherches & solidarité

15/10/2018 Brèves
Observation de l'ESS

-0,1 %de salariés dans les associations, 25000 disparitions de structures et un moral des dirigeants en baisse… A découvrir dans la 16e édition de la France associative en mouvement

Selon Recherches & Solidarité (LIEN), le secteur associatif représente toujours un emploi privé sur dix malgré la baisse drastique des contrats aidés sur la fin de l’année. Pour autant, le solde d’emplois est négatif pour 2017 avec une baisse de 0,1 % du nombre de salariés dans les associations.. Les contrats de travail de plus d’un mois ont, eux, augmenté et la part des CDI est passée de 24% à 28 % entre début 2017 à et début 2018.

Malgré un moral qui se dégrade, avec 46 % des dirigeants inquiets (+5 points en un an), plus de 60% des dirigeants associatifs ont des projets ou activités nouvelles pour l’année 2018-2019.

Le nombre de créations d’association s’élève à de 70 000 entre septembre 2017 & août 2018 signe que le contexte ne décourage pas les porteurs d’initiative, même si la disparition de 28 000 associations tempère ce chiffre.

Les chiffres :

1,3 million d’associations en activité

70 000 créations entre septembre 2017 et août 2018

13 millions de bénévoles

1 844 000 salariés

39,2 milliards d’euros de salaires distribués en 2017

A suivre…

La publication de la France associative en mouvement par Recherches & Solidarité, est suivie de près, cette année, par la publication du Paysage associatif coordonné par Viviane Tchernonog. Les résultats, dévoilé lors du Forum national des associations et fondations du 17 octobre confirment notamment la tendance baissière de l’emploi associatif et une baisse du nombre des organisations employeuses. Le Fil Cides s’en fera, bien évidemment l’écho, d’autant qu’une large étude sur le bénévolat est associée cette fois au Paysage associatif.