Le ministre Hulot se penche sur l’ESS

16/10/2017 Brèves
Observation et promotion de l'ESS

Alors que Christophe Itier prend ses marques en tant que Haut-Commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire a présidé une séance du Conseil supérieur de l’ESS.

 

 

 

 

C’était le 9 octobre au ministère de la Transition écologique et solidaire, boulevard Saint-Germain. Nicolas Hulot, aux côtés d’Odile Kirchner, déléguée ministérielle à l’ESS, en poste encore pour quelques semaines et de Christophe Itier, nouvellement nommé, présidait sa première séance du Conseil supérieur de l’ESS. C’était sa première participation publique à un événement consacré à l’ESS.

L’occasion pour lui d’affirmer que l’« économie sociale et solidaire est une condition indispensable si nous voulons réussir la transition écologique ». Il a par ailleurs communiqué sur les mesures fiscales relatives à l’ESS contenues dans le projet de loi de finances : « Il s’agit là des premières mesures constitutives du social businESS Act que le gouvernement souhaite co-construire en cette fin d’année 2017 avec l’ensemble des acteurs de l’économie sociale et solidaire afin de donner de nouvelles marges d’autonomie et de provoquer un changement d’échelle des entreprises de l’ESS », a-t-il déclaré.

Avec la nomination de Christophe Itier au poste de Haut-Commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale, la présence du ministre d’Etat aux travaux du Conseil supérieur de l’ESS semble marquer la véritable prise en main de la politique de développement de l’ESS sous l’égide du ministère de la transition écologique. Place donc à la confection du Social Business Act que préconise Christophe Itier. Il en sera peut-être question lors de la cérémonie de lancement du Mois de l’ESS 2017 qui se déroulera à l’invitation et en présence de Nicolas Hulot, le 25 octobre prochain.