Le maintien des financements n'est pas encore assuré pour toute les associations

30/06/2020 Brèves
Observation de l'ESS

La note de conjoncture de l’Uniopss de juin 2020 relève un certain nombre de mesures favorables aux associations sanitaires sociales et médico-sociale. Elle relève aussi les incertitudes et prévient des risques d’une seconde vague pour le secteur.

Dans sa note de conjoncture, l’Uniopss dresse un tableau synthétique des impacts et mesures économiques pour le secteur social, sanitaire et médico-social. Si un certain nombre de compensations financières ont été actée pour les associations du fait de leur engagement pour résorber les effets de la crise, tout n’est pas réglé.

Les secteurs du handicap ou encore de l’aide à domicile qui dépendent des finances des Conseil départementaux n’ont toujours pas eu de garantie quant au maintien de leur niveau de financement. Des incertitudes pèsent aussi sur les Ehpad.

Lire la note de conjoncture

Cette note s’appuie notamment sur l’étude Flash menée au sein des membres de l’Uniopss et qui révèle l’ampleur des surcoûts et des diminutions de recettes pour les associations du secteur.