L'Assurance maladie finance la prévention des risques professionnels

L’Assurance Maladie – Risques professionnels propose, jusqu’au 31 décembre pour l’année 2018, six aides financières à destination des entreprises de moins de 50 salariés. Deux d’entre elles ciblent spécifiquement les troubles musculo-squelettiques.

Les aides financières de l’Assurance Maladie – Risques professionnels sont de véritables leviers d’incitation pour aider les petites et moyennes entreprises à investir en prévention des risques professionnels. Elles permettent de financer l’achat de matériel ou faciliter l’investissement dans des solutions de prévention. Chaque entreprise peut recevoir jusqu’à 25 000 € de subvention sous certaines conditions. Pour cela, elles doivent s’adresser à leur caisse régionale (Carsat, Cramif, CGSS) avant le 31 décembre pour les aides disponibles en 2018.

Six aides financières pour agir dans différents secteurs

Quatre aides cibles des secteurs spécifiques comme Airbonus destinées aux centres techniques et garages automobiles ou Bâtir + pour les entreprises du BTP

Les deux dernières aides sont ciblées sur le risque de troubles musculo-squelettiques (TMS) sont octroyées quel que soit le secteur d’activité :

TMS Pros Diagnostic : il s’agit d’une aide pour financer la formation, l’évaluation et la mise en place d’un plan d’actions contre les risques de troubles musculo-squelettiques ;
TMS Pros Action : pour aider les petites et moyennes entreprises à agir durablement contre les TMS.

En 2017, 8 215 aides financières ont été accordées pour un total de 53 millions d’euros.