Festival vidéo « Nul n’est inemployable » : le handicap à l’honneur 

Vendredi 28 septembre 2013  a eu lieu la 3e édition du festival vidéo « Nul n’est inemployable », organisé dans le cadre de la journée de la chaire ESS de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, soutenue par la Casden BP et Rapsode Production.


Au programme de cette journée riche en rencontres et en émotions : projection des courts-métrages en compétition, échanges autour des  différents stands, et table ronde sur la qualité de l’emploi dans l’ESS, animée par Manuel Domergue (Rédacteur en chef d’Alternatives Economique) aux côtés de Nadine Richez Battesti (Economiste, Université d’Aix-Marseille), Michel Abhervé, (Professeur associé, Université Paris-Est Marne-la-Vallée) et Olivier Boned, (Président du Centre des Jeunes, des Dirigeants, des acteurs de l’Economie Sociale). Le festival s’est clôturé avec la remise des prix par Frédéric Toumazet, Vice-Président Enseignements et Professionnalisation de l’Université. 

Plébiscité par le jury et par le public, le film « Turbulences » a été choisi parmi 9 courts-métrages réalisés par des amateurs, des étudiants ou des professionnels sur le thème de l’insertion par l’activité économique (IAE). Ce sont donc 9 regards talentueux, solidaires et engagés sur ce secteur et ses acteurs qui ont été présentés à un public d’étudiants, d’universitaires, de professionnels et de partenaires – parmi lesquels l’Atelier, Alternatives Economiques, l’Institut Régional Polytechnique de Saint Etienne, l’UGEM, la Macif, le CG 77, Coopaname, la Mutuelle CHORUM et son centre de ressources et d’action CIDES.

« Turbulences » a rencontré un franc succès qui lui a valu d’être doublement primé (prix du public et prix du jury). Il met en scène l’ESAT « Les Chapiteaux Turbulents », lieu de spectacle, de rencontres et de découverte qui propose une autre face de l’art et emploie des personnes autistes. « Turbulences » a su toucher le public, séduit par une réalisation soignée tant que par le sujet et les personnages attachants du film, et ému par la présence de deux salariés de l’ESAT venus témoigner de leur engagement dans ce projet cinématographique. Les réalisateurs, David Boudigou, Lauréat Mandresilahatra, Marie Robineau-Montas, Sekkouri Soraya et Benjamin Varron, sont des anciens étudiants du Master Management de l’Insertion par l’Economie Sociale et Solidaire de l’Université.