Stagnation de l'emploi associatif sanitaire et social au 4e trimestre 2018

15/04/2019 Communiqués de presse
Observation de l'ESS

Les effectifs salariés des associations sanitaires et sociales résistent au 4e trimestre 2018 (par rapport à 2017), alors que la baisse cumulée des autres secteurs associatifs est de -1,9 %.

La conjoncture de l’emploi associatif sanitaire et social contraste à la fois avec l’ensemble associatif, en baisse de 0,8 % entre fin 2017 et fin 2018, et l’ensemble du secteur privé, qui est en hausse de 0,9 % sur la même période.

Dans le détail, entre le 4e trimestre 2017 et le 4e trimestre 2018, la santé et l’hébergement médicosocial sont en augmentation de leurs effectifs salariés chacun de 0,3 %. L’aide à domicile reste en perte d’emplois (-1,4 %), alors que dans le même temps les besoins de recrutement sont forts.

Concernant l’évolution entre le 3e et le 4e trimestre 2018, les effectifs salariés du secteur associatif sanitaire et social sont en hausse de 0,1 %, ceux de l’ensemble associatif étant en baisse de 0,1 %.

Cette tendance, qui reste à confirmer, ne doit pas masquer les difficultés du secteur, touché comme les autres par les baisses d’emplois aidés et de financements publics. Le champ sanitaire et social n’est pas exempt de ces difficultés, en particulier les CHRS, qui accusent des coupes budgétaires se traduisant par un impact négatif sur l’emploi (suppressions de postes).

Pour rappel :

Bilan de l’emploi associatif sanitaire et social – 4e trimestre 2018

Bilan de l’emploi associatif sanitaire et social – 3e trimestre 2018