Double communiqué du Mouvement associatif et l'Udes après la rencontre avec Edouard Philippe

07/05/2019 Communiqués de presse
Observation de l'ESS

Le Mouvement associatif et l’Udes participaient à la conférence sociale organisée par le Premier ministre, le 6 mai, en compagnie des partenaires sociaux et d’ONG environnementales. Les deux organisations appellent, en substance, à un plus grand soutien pour l’emploi des jeunes et dans les associations.

Les acteurs de l’ESS ont des solutions pour mener la « mobilisation nationale et territoriale pour l’emploi et la transition écologiques et numérique » que le Premier ministre a appelé de ses voeux. Mais ces mêmes acteurs demande un meilleurs soutien de leurs actions, notamment en renforçant la politique de l’emploi en direction des associations et des filières en tension, telles que le secteur social et médico-social.

Dans un communiqué, le Mouvement associatif rappelle sa demande d’une politique de soutien à l’emploi associatif d’uilité sociale et écologique, permettant la création de 38 000 emplois, ainsi que la reconnaissance du modèle d’entrepreneuriat non lucratif au niveau européen. L’Udes, estime pour sa part que « le soutien aux politiques de l’emploi vers les jeunes, les personnes en insertion et les filières en tension soit accru.  » L’Union des employeurs de l’ESS pense notamment à la nécessité de renforcer le soutien national sur les Parcours emplois compétences (PEC), à la mise en place d’un plan de relance pour l’attractivité de filières en tension du social et du médico-social et à l’amélioration de l’accès aux aides d’entreprises pour les entreprises de l’économie sociale et solidaire qui œuvre à la transition écologique.