Convention de l’Usgeres : annonces du gouvernement pour l’ESS

L’USGERES (Union de Syndicats et Groupements d’Employeurs Représentatifs dans l’Economie Sociale) organisait le 16 octobre dernier, avec le soutien de CHORUM, sa 3e Convention nationale sur les enjeux et la place des employeurs dans la nouvelle mandature. Réunissant près de 500 participants parmi lesquels des acteurs de l’ESS, des représentants des principales fédérations d’employeurs de l’économie sociale adhérant à l’USGERES, mais aussi pour la 1re fois, les représentants des organisations patronales (MEDEF, CGPME, UPA, UNAPL, FNSEA), cette journée a été ponctuée d’annonces et d’engagements de la part de Michel Sapin, ministre de l’Emploi, du Travail, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, et de Benoît Hamon, ministre délégué en charge de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation. Ils sont respectivement intervenus en ouverture et en clôture des débats.

Les réponses du gouvernement

Interpellé dans son allocution par Alain Cordesse, président de l’USGERES, sur la question de la représentation des employeurs de l’ESS au sein des instances de concertation nationale, Michel Sapin a rappelé : que les lignes bougeaient notamment depuis la conférence sociale de juillet ; et que « le gouvernement est déterminé à accompagner et encourager ce mouvement. Il saura prendre, en temps voulu, ses responsabilités ». Le ministre faisait ainsi référence aux propositions attendues par les partenaires sociaux, d’ici 2013. Il s’est par ailleurs engagé à proposer au premier Ministre qu’un représentant de l’USGERES siège en qualité de personne qualifiée au sein du Conseil représentatif pour l’emploi.

Clôturant la journée, Benoit Hamon a souligné l’importance et la spécificité de l’apport des employeurs de l’ESS à l’économie du pays et a présenté les grandes lignes de l’action qu’il entend construire avec eux, au regard de l’impérieuse nécessité de réduire le chômage des jeunes. A l’issue de son intervention, le ministre a signé avec Alain Cordesse un protocole de partenariat dans lequel il soutient : la création d’un portail d’ offres d’emploi dans l’ESS orienté vers les jeunes et faisant la promotion des emplois d’avenir et des futurs contrats de génération ; une étude de terrain sur l’emploi des jeunes dans l’ESS, pour identifier et lever les freins à leur recrutement ; ainsi que des actions de mobilisation et d’information des employeurs de l’ESS pour faciliter l’intégration des emplois d’avenir et contrats dans les stratégies des entreprises de l’ESS et œuvrer ainsi à leur pérennisation.

Le ministre a par ailleurs engagé le gouvernement dans le lancement d’une grande campagne de communication, d’ici la fin de l’année, pour promouvoir et faire connaître l’ESS.