Baromètre : le climat devient la première préoccupation des entrepreneurs sociaux

21/02/2019 Brèves
Observation de l'ESS

Pour la septième année consécutive, Convergences publie son baromètre de l’entrepreneuriat social. Pour le grand public, L’ESS reste mieux connue que la terminologie d’entrepreneuriat social. Côté entrepreneurs, le climat passe devant l’inclusion au rang des priorités.

Fait marquant de l’édition 2019 du baromètre,  70 % entrepreneurs sociaux classent en tête des priorités d’action le climat (+21 points en un an). La lutte contre le chômage recueille 19 % après avoir longtemps été la priorité (66% en 2012) et le manque de cohésion social recueille 30 %. Cette inversion qui relève certainement plus d’une convergence de préoccupation que d’un remplacement, est d’autant plus notable qu’en un an, le climat a gagné 21 points dans les réponses du panel interrogé.

Parmi les répondants, 73 % affichent des ressources constituées à moins de 50 % de subventions publiques. Un chiffre qui va dans le sens des chiffres présentés récemment par Viviane Tchernonog sur la composition du budget des associations.

Côté grand public, le baromètre continue de suivre la réputation des termes d’ESS et d’entrepreneuriat social. En 7 ans, la notoriété de l’ESS a gagné 10 points pour atteindre 68 %, tandis que l’entrepreneuriat social gagne 20 points et atteint aujourd’hui 38 % de notoriété.

A noter que les marges d’incertitudes sont relativement élevées sur ce baromètre Convergences, particulièrement pour le questionnaire aux entrepreneurs sociaux (4,4 à 10 points de marge d’erreur). 101 entrepreneurs ont été interrogés parmi les adhérents du Mouves ou du réseau Ashoka.

Retrouver l’intégralité du Baromètre de l’entrepreneuriat social ICI