ASH : Tribune des associations sur le Revenu universel d'activité

24/06/2019 Revue de presse
Observation de l'ESS

La consultation nationale sur la fusion d’un certain nombre d’aides sociales dans une allocation unique désignée comme Revenu universel d’activité (RUA) vient d’être lancée et durera jusqu’en décembre. Jérôme Voiturier et Florent Gueguen respectivement directeurs généraux de l’Uniopss et de la Fédération des acteurs de la solidarité signent une tribune dans les Actualités sociales hebdomadaires.

Si les deux organisations signataires de la tribune partagent l’objectif de simplification des prestations sociale afin, notamment, de lutter contre le non-recours, ces dernières sont inquiètent alors que la consultation vient tout juste de débuter.

En premier lieu, Uniopss et Fédérations des acteurs de la solidarité s’interroge sur l’intégration des des allocations destinées aux adultes handicapés (AAH), ou personnées âgées (Aspa) alors que le RUA est présenté comme un outil de retour à l’emploi : « en quoi l’AAH et l’Aspa, qui ont une vocation spécifique visant à prendre en compte l’inégalité de destin des personnes en situation de handicap et âgées et à assurer des minimums de ressources, pourraient favoriser la reprise d’activité ? »

Deuxième point d’inquiétude : l’élargissement du périmètre du RUA aux allocations logements qui « ne sont pas des minima sociaux, mais des aides au paiement des loyers dans les parcs publics et privés. » Pour l’Uniopss et la FAS, « la politique en faveur de l’accès au logement n’est pas soluble dans celle de la lutte contre la pauvreté. »