Découvrez les vidéos solidaires du festival ESS - UPEM

La chaire ESS de l’université de Paris Est Marne-la-vallée (UPEM) vient d’organiser la journée annuelle dédiée à l’ESS ainsi que le festival de vidéos solidaires sur son campus. Découvrez les courts métrages primés, ci-dessous.

Au cours de cette journée, qui a réuni 120 personnes, (acteurs de l’ESS, décideurs politiques et étudiants) et dont les débats portaient sur l’ESS et les collectivités locales, le public a pu voir les vidéos du festival dont les sujets ont trait à l’insertion par l’activité économique, avec pour thématique « Nul n’est inemployable ». Un appel à court métrage avait auparavant été lancé, une quinzaine de vidéos ont été visionnées et huit ont finalement retenu l’attention du jury pour la compétition. L’ensemble a permis de donner un éclairage assez vaste de l’insertion par l’activité économique. Avec certains portraits réalistes mais également attachants, touchants et iconoclastes.

Des réalisateurs qui s’engagent

Parmi les contributeurs : des professionnels de l’ESS, des réalisateurs amateurs désireux de contribuer à la compréhension de l’insertion et bien sûr, les étudiants du Master MIESS (management de l’insertion dans l’ESS) de l’université, accompagnés par Marina Galimberti, une professionnelle de l’audiovisuel. Pour Hervé Defalvard responsable de la chaire, « ce festival est le signe de l’engagement d’élèves désireux de s’impliquer pleinement dans les structures de l’insertion par l’activité économique ».

Les vidéos primées à découvrir

Le prix du jury est allé au film intitulé « J’irais travailler chez APIJ » Ainsi, nous avons pu suivre le parcours d’un salarié en insertion, livreur de matériaux de constructions écologiques, fil conducteur de l’histoire. La caméra nous amène également à découvrir d’autres portraits, l’exigence demandée à ces personnes en insertion et l’accompagnement qui leur est apporté. La fin de la vidéo pose des questions sur l’issue de l’insertion.

Le prix du public est, quant à lui, allé au film « le café signes » réalisé dans le café du même nom. Un ESAT « hors les murs » qui permet aux personnes sourdes employées d’entrer en relation directe avec les consommateurs du café. Dans ce lieu, les relations et les regards changent. Ce sont en effet les entendants qui doivent s’adapter pour se faire comprendre. Un film à découvrir

Les vidéos ont avant tout un intérêt pédagogique et s’adressent prioritairement aux élus qui financent et soutiennent l’insertion.

La mutuelle CHORUM, co-présidente de la chaire, était présente pour ouvrir les tables rondes et les festivités. Elle souhaite que ces jeunes étudiants puissent s’épanouir pleinement dans l’ESS et plus particulièrement l’insertion par l’activité économique.