Un sondage de l’IFOP révèle un fort intérêt pour l’ESS

Les Français apprécient l’ESS pour sa contribution de lutte contre le chômage, ses valeurs et souhaiteraient que son apport à l’échelon local soit renforcé, selon un sondage de l’Ifop pour Acteurs publics.

Les résultats du sondage de l’Ifop pour le compte d’Acteurs publics (observatoire des politiques publiques), paru récemment, qui a interrogé en ligne 1009 personnes, met au jour un regard positif sur l’ESS et le souhait de voir l’ESS relever d’une politique publique plus incisive.

Un choix de valeur

On retiendra tout particulièrement  que à la question ; « Est-ce que l’ESS est un levier important de contribution à la création d’emplois », les répondants donnent une note moyenne de 2, 7 ;

A la question : « Pourriez-vous envisager de travailler demain dans une entreprise de l’ESS ? », la réponse est très favorable puisque 51 % des personnes interrogées fournissent une réponse positive. Et avec une certaine surprise, on découvre que 63% des ouvriers pourraient le faire et 61% des professions libérales ou cadres supérieurs également.

Autre question et non des moindres « quels sont les avantages perçus dans une entreprise de l’ESS », 61 % cochent « pour faire partie d’une entreprises qui répartit équitablement les richesses, qui constitue un modèle de développement durable ; 51 % « pour donner du sens à mon travail » et 25 % « pour expérimenter un style managérial différent ».

L’ESS : une politique publique

Le sondage se penche aussi sur l’appréciation des politiques publiques et l’ESS : A la question « diriez-vous que vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas d’accord » pour que « les collectivités locales investissent dans le développement de l’ESS, créatrice d’emplois de proximité », c’est un véritable plébiscite, puisque 82 % disent un « oui » d’accord total ; et à 79 % pour que les collectivités locales favorisent l’accès aux marchés publics de l’ESS. Les choses sont plus nuancées pour que l’Etat et les collectivités locales délèguent à l’ESS certaines missions de services publics puisque 73 % des personnes interrogées répondent favorablement.

Plus d’information en téléchargeant le sondage IFop/Acteurs publics : www.ifop.com