Un guide sur l’aide à domicile très approfondi

Alternatives économiques vient de publier en partenariat avec l’UNA un hors série sur l’aide à domicile. Premier numéro d’une nouvelle collection, il aborde le sujet sous toutes ses coutures. Economique, pratique et politique.

Le premier numéro des Dossiers d’Alternatives économiques intitulé « Aide à domicile. Pour bien vivre chez soi », paru au mois d’avril, était bien nécessaire. Parce qu’il s’ancre dans une actualité très délicate pour ce secteur au service de publics fragiles, en attente d’un loi mainte fois retardée et qui devrait finir par être votée d’ici la fin de l’année ; et parce qu’il manquait une synthèse fouillée du sujet avec à l’appui des exemples très concrets, des données statistiques, l’économie du secteur, sa gouvernance, l’emploi, les contextes législatifs, etc.

Ce que pourrait être l’aide à domicile, si…

Dans un éditorial, Philippe Frémeaux, éditorialiste à Alternatives économiques, rappelle tout d’abord le cadre : « Les besoins sont là et les emplois générés par l’aide à domicile sont assurés par et pour les personnes qui vivent sur les territoires ». Mais observe-t-il « au vu des difficultés rencontrées pour bien remplir ses missions, et vu les conditions de travail et de rémunération qui y prévalent, le secteur est encore loin de constituer une préfiguration de la société dont nous rêvons ».

Le lecteur pourra ensuite s’approprier l’histoire de l’aide à domicile notamment avec le président de l’UNA, y découvrir des statistiques et la géographie de la répartition territoriale très inégalitaire des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD)…

Beaucoup d’information

Construit sous forme de trois chapitres, « L’aide à domicile dans tous ces états », « Quels services pour quelles personnes ? », et « Pour une refondation de l’aide à domicile », on peut y lire des mises en perspective historique, économique et politique à travers des interviews de responsables du secteur, des définitions des contours de cette activité de l’aide à domicile dans l’aide à la personne que parfois l’on discerne mal par rapport à du soutien scolaire, informatique, etc. On peut y découvrir également, dans un chapitre titré « En pratique », des initiatives, une association qui a diversifié son activité, des exemples de retours à domicile pour des personnes handicapées. Sont aussi approchées la garde de jeunes enfants, la place des aidants…

Dans la partie « Pour une refondation de l’aide à domicile », on pourra lire l’interview de Yves Vérolet, directeur de l’UNA, sur le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement. La secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de Personnes âgées et de l’Autonomie est également interviewée. Elle y affirme sa volonté de généraliser le groupement des services d’aide et de soins à domicile ».

On peut se procurer ce hors série des Dossiers d’Alternatives économiques « Aide à domicile. Pour bien vivre chez soi », prix : 9, 50 euros en kiosques ou sur le site : www.alternatives-economiques.fr