Tout savoir sur la liste des entreprises de l'ESS

15/12/2016 Brèves
Observation et promotion de l'ESS

Les chambres régionales de l’ESS (CRESS) se sont vues confier par l’article 6 de la loi du 31 juillet 2014 (dite « Loi ESS ») la publication et la tenue à jour de la liste des entreprises de l’ESS de sa région. Le réseau des CRESS a donc travaillé dès janvier 2016 à la mise en œuvre opérationnelle de cette nouvelle mission, en collaboration avec la Délégation Interministérielle à l’ESS et l’Insee.

Présentée pendant le Mois de l’ESS, la liste des entreprises de l’ESS est actuellement accessible sur la première version d’un site dédié. Sur la page d’accueil, la recherche peut se faire au niveau national ou par région en cliquant sur la carte. Les résultats sont affichés sous forme de tableau et de carte sur laquelle les entreprises de l’ESS sont géolocalisées. Les informations de bases apparaissent directement : nom, catégorie juridique, secteur d’activité. En cliquant sur une entreprise, on accède à une fiche détaillée : date de création de l’entreprise, nombre de salariés etc. Cet outil nouveau est à destination d’un public large (collectivités locales et territoriales, chambres consulaires, entreprises ESS et hors ESS, citoyens, chercheurs, porteurs de projet, etc.) et poursuit trois objectifs principaux :

  • Donner de la visibilité aux entreprises de l’ESS sur les territoires ;
  • Contribuer à la mise en relation des entreprises de l’ESS avec les décideurs économiques afin de favoriser leur développement et leur activité ;
  • Améliorer la connaissance et l’observation des entreprises de l’ESS.

Beaucoup d’avantages et quelques limites

La principale source de données utilisée pour constituer la liste des entreprises employeuses de l’ESS et leurs établissements a été le fichier SIRENE établi par l’Insee et mis à jour chaque trimestre. Selon Arnaud Matarin, responsable de l’Observatoire national de l’ESS (CNCRESS), ce fichier présente de multiples avantages : mises à jour régulières, fiabilité générale des données, facilité pour identifier les entreprises de l’ESS, inclusion automatique des sociétés commerciales de l’ESS… Mais il comporte aussi des défauts, inhérents à la gestion d’un fichier de cette taille : erreurs dans les adresses postales, champs mal renseignés, pas d’informations « contacts » (numéro de téléphone, adresse mail,…) etc. Pour garantir un fichier de qualité aux usagers, plusieurs moyens sont mis en œuvre par le réseau des CRESS comme celui de la convergence de plusieurs bases de données existantes, notamment nationales (liste des structures de l’IAE, liste des entreprises agréées ESUS, liste des Scop, Scic et CAE, liste des entreprises adaptées…). Une des pistes d’amélioration pensée par les CRESS est de renforcer le lien entre les acteurs de l’ESS et la liste des entreprises, en donnant à ces dernières la possibilité de compléter/corriger les informations les concernant, via un formulaire. Il est aussi question d’améliorer le moteur de recherche, en offrant la possibilité de cumuler les critères.

Ce travail d’une ampleur inédite en France et en Europe sur le champ de l’ESS sera réalisé en continu par le réseau des CRESS.