Semaine de l'économie sociale et solidaire à l'école, première !

27/02/2017 Brèves
Observation et promotion de l'ESS

Jusqu’en 2016, nous connaissions la Semaine de la coopération à l’école. Désormais il faut parler de la Semaine de l’ESS à l’Ecole. La première du genre se déroule du 13 au 20 mars et donnera lieu à des dizaines d’événements dans les écoles, collèges et lycées de toute la France avec le soutien du ministère de l’Education nationale et le secrétariat d’Etat à l’ESS.

Portée depuis 14 ans par l’Office central de coopération à l’école (OCCE) et Coop FR et rejointe par l’association L’Economie sociale partenaire de l’école de la République (L’ESPER), la Semaine de la coopération à l’école devient la Semaine de l’ESS à l’école du 13 au 20 mars 2017 et vise à promouvoir l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) à l’école.

De la maternelle au lycée, dans tous les territoires français, cette action permettra aux élèves de mieux appréhender les modes d’entreprendre en collectif de l’ESS, porteurs de valeurs également républicaines – égalité, démocratie, solidarité, engagement collectif – et de concourir à la transmission aux plus jeunes d’une approche concrète de la citoyenneté. Une centaine de classes au minimum bénéficieront d’actions de sensibilisation, de découverte ou d’apprentissage de l’ESS que ce soit par la rencontre avec des acteurs du secteurs, l’ouverture aux valeurs de l’ESS (pratique de jeux coopératifs par exemple), voire l’expérience de la création d’entreprise sociale et solidaire au sein même de l’école à l’image de ce qui est expérimenté hors temps scolaire avec le concept des Coopératives jeunesses de services (CJS). des professeurs aussi bénéficieront de formation sur une journée afin d’appréhender les modalités d’une pédagogie de l’ESS.

L’objectif de cette première Semaine de l’ESS est double. D’une part inciter les enseignants, les éléves et les professionnels de l’ESS à faciliter l’apprentissage de l’ESS. D’autre part, l’effort portera sur la capitalisation des expériences vécues dans les classes par une application à faire remonter au niveau de l’équipe de L’ESPER l’ensemble des initiatives qui auront lieux sur l’ensemble du territoire.

Sur le champ institutionnel, cette Semaine de l’ESS à l’école sera l’occasion de signer deux accords cadres (en Limousin et en Poitou-Charentes) entre le rectorat, la Cress et le correspondant régional de L’ESPER. Une manière d’inscrire dans le marbre que l’ESS doit faire partie de l’enseignement dans l’Education nationale.