Sanitaire et social : un tiers des demandes de VAE

La note d’analyse de janvier de la DARES intitulée « La VAE en 2012 dans les ministères certificateurs » indique que « les 5 diplômes les plus demandés (un tiers des candidats) relèvent tous du secteur sanitaire et social ». Et, depuis dix ans, la note rappelle que « plus de 250 000 personnes » ont utilisé la certification via la VAE. Les ministères certificateurs sont la Santé et les Affaires sociales, l’Emploi, l’Education nationale, la Défense, l’Agriculture, la Culture et le ministère chargé des Affaires maritimes.

Les raisons de la suprématie de la VAE dans le sanitaire et social ? Le « secteur s’est engagé depuis 2002 dans une démarche de professionnalisation mobilisant largement la VAE », indique la note d’analyse de la DARES (Direction de l’animation de la recherche des études et des statistiques), c’est pourquoi l’offre de certifications à travers ce dispositif y est majoritaire. Cependant, certaines demandes de diplômes diminuent : « Le CAP petite enfance (diplôme obligatoire pour accéder à la titularisation d’agent technique spécialisé dans les écoles maternelles), qui a connu un afflux de demandes croissant entre 2003 et 2011, recule pour la première fois cette année (3 133 en 2012 contre 3 771 en 2011), ainsi que le nombre de candidats au titre professionnel d’assistante de vie aux familles qui est en diminution depuis 2006 (1 508 en 2012 contre 3 700 en 2006) ».

Les niveaux de diplômes les plus représentés sont ceux de niveau V (CAP, BEP et baccalauréat) : « 52 % des candidats cherchent à valider un titre ou un diplôme de ce niveau. Cette proportion est plus importante pour les titres des ministères de la Santé et des Affaires sociales (87 %) et de l’Emploi (60 %).