Plus d’un salarié sur deux affecté par une maladie liée au travail

_DSC4609_390*260Un sondage Ifop, publié à l’occasion de la journée mondiale pour la santé et la sécurité au travail, le 28 avril, fait apparaître des chiffres alarmants sur les conséquences du travail sur la santé.

Les résultats de l’enquête Ifop, réalisée, à la demande du cabinet RH Sécurex (spécialisé en gestion RH et contrôle médical) auprès de salariés, indiquent que 59 % des personnes interrogées ont eu un accident du travail ou un problème de santé lié à leur activité. Une proportion qui est de 45 % chez les cadres et s’élève à 70 % chez les ouvriers.

Différences notables entre catégories de personnel

Au total, 31 % des salariés disent avoir eu un accident du travail engendrant des dommages corporels. Tandis qu’un salarié sur deux indique avoir eu des TMS dus à son travail ou se trouver en situation d’épuisement professionnel. Plus précisément, 36 % des cadres sont exposés à des problèmes de santé liés au travail, et 21 % de cette  population ont connu des accidents du travail.

La proportion des affections de santé et des accidents du travail est beaucoup plus importante chez les ouvriers : 60 % d’entre eux sont touchés par des affections de santé et 42 % ont été victimes d’accidents du travail. Les catégories intermédiaires et les employés se situent dans une moyenne entre les deux catégories de personnel.

Le sondage a été réalisé par questionnaire en ligne du 19 au 25 mars, auprès d’un échantillon de 1.060 personnes représentatif de la population active de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.