Philippe Frémeaux publie une bonne synthèse sur l'évaluation de l'ESS

Comment peut-on évaluer l’utilité sociale de l’économie sociale et solidaire ? C’est le propos du rapport que Philippe Frémeaux, économiste et éditorialiste à Alternatives économiques a rendu très récemment au ministre délégué en charge de l’ESS et de la Consommation, Benoît Hamon. Intéressant par son caractère synthétique – il rassemble l’état des travaux sur le sujet dans une perspective historique, propose des angles d’enquêtes pour analyser le champ ESS, qualité, gouvernance etc., et ouvre dans le dernier chapitre des voies d’avenir pour évaluer l’ESS. 

Le premier chapitre rappelle ainsi le concept de PIB, ses insuffisances quant à l’apport de l’ESS dont la richesse peut nourrir une autre façon de compter  l’économie, on  y trouve également des éclairages sur des expériences régionales pour d’autres indicateurs de richesses, des rappels sur comment comptabiliser l’ESS ? des travaux de statistiques publiques pour le bénévolat, encore peu connues, etc. 
 
Le deuxième chapitre rend compte de la définition de l’ESS qui figure dans le projet de loi sur l’économie sociale et solidaire dans une perspective historique et propose que l’ESS soit mieux reconnue dans le système statistique français et de développer des travaux, notamment lors de la Conférence nationale de l’ESS prévue dans le projet de loi de l’ESS (elle devrait avoir lieu tous les deux ans). Des précisions sur le type de travaux à mener sont présentées à la fin du chapitre.   
La dernière partie porte proprement dit sur l’utilité sociale. Elle propose davantage une réflexion sur les méthodes, comme l’indique son auteur « qui permettent d’évaluer l’utilité sociale des organisations de l’ESS et notamment celles qui bénéficient de fonds publics » ; l’auteur préconise des « méthodes d’évaluation de l’utilité sociale qui associent les différents acteurs, y compris les citoyens et les salariés assurant l’exécution des missions » après fait un d’horizon des différentes méthodes d’évaluation. 

Pour télécharger le rapport « L’évaluation de l’apport de l’économie sociale et solidaire »