Patrick Doutreligne, nouveau président de l’Uniopss

Patrick Doutreligne a été élu à l’unanimité président de l’Uniopss, lors du conseil d’administration exceptionnel qui a suivi l’Assemblée générale de l’Union, le 5 juin. Il succède à Dominique Balmary qui assurait la présidence du mouvement depuis novembre 2007 et dont le mandat était arrivé à terme.

L’Assemblée générale de l’Uniopss qui s’est tenue le 5 juin à la Faculté de Pharmacie de Paris, a été marquée par le renouvellement d’une partie du Conseil d’administration et par l’élection de Patrick Doutreligne à la présidence de l’Uniopss.

Né en 1953, Patrick Doutreligne est titulaire d’un DESS de responsable de politiques sociale et éducative en milieu urbain, en sciences de l’éducation. Il a commencé sa carrière en 1974 comme éducateur spécialisé avant d’assumer des postes de direction. Dans les années 90, il est conseiller technique à l’Uriopss Nord-Pas-de-Calais puis à l’Uniopss, sur les champs de la lutte contre les exclusions, les politiques de la ville et les politiques du logement. De 1997 à 1999, il est conseiller technique au cabinet du Secrétaire d’Etat au logement, Louis Besson, avant d’être nommé Secrétaire général du Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées auprès du Président Xavier Emmanuelli. En 2001, il rejoint la Fondation Abbé Pierre, d’abord comme Adjoint au Délégué général puis comme Délégué général, fonction qu’il exerce jusqu’en 2015. Il est l’auteur de nombreux articles et publications, dont « Le logement des personnes défavorisées » (Ed ASH 2000).

Lors de la cérémonie de transmission de la présidence, Dominique Balmary est revenu sur ses huit années d’engagement au sein de l’Uniopss, soulignant la place centrale que l’association de solidarité occupe pour le « vivre ensemble » et le rôle de « conscience sociale » qu’elle joue auprès des décideurs. Entre 2007 et 2015, des textes majeurs ont vu le jour, « venant modifier le fond des politiques mais aussi les rapports entre les associations de solidarité et la puissance publique » : Loi HPST, Loi ALUR sur le logement et l’hébergement, Loi sur l’ESS… L’Uniopss a été partie prenante de ces textes comme elle a contribué, avec le Collectif ALERTE, à l’élaboration du Plan interministériel de lutte contre la pauvreté.

Elu pour deux ans (renouvelables) à la présidence de l’Uniopss, Patrick Doutreligne mettra ses compétences, son expérience et ses convictions au service du projet de l’Uniopss, qui, dans un monde en mutation, où la cohésion sociale est plus que jamais un enjeu majeur, porte la voix collective des associations de solidarité engagées aux côtés des personnes vulnérables et fragiles. « Nous avons une mission de représentation, de défense et soutien du monde associatif, en particulier dans une période où les finances publiques se raréfient, et, où toute une inspiration politique remet en cause les principes de solidarité », a-t-il souligné lors de la présentation de sa candidature à l’Uniopss le 5 juin.

Contact presse : Valérie Mercadal – 01 53 36 35 06 – vmercadal@uniopss.asso.fr