Nomination d’un Délégué interministériel à la jeunesse

Le conseil des ministres du 8 janvier a créé le poste de délégué interministériel à la jeunesse (DIJ). Il a nommé Mikaël Garnier-Lavalley sur proposition de Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative. Il occupera les fonctions de DIJ, de directeur de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative.

 

« La création d’une coordination interministérielle permanente, pilotée par un DIJ, était une annonce structurante du premier comité interministériel de la jeunesse, par le Premier ministre, indique un communiqué de presse du cabinet de  Valérie Fourneyron. Son rôle : veiller « à la cohérence des actions des différents ministères en faveur de la jeunesse ». 
 
Mikaël Garnier-Lavalley, âgé de 38 ans, travaillait depuis mai 2012, comme conseiller, Jeunesse, Education populaire et Vie associative auprès de Valérie Fourneyron. Militant associatif de longue date, il a coordonné l’appel « Pour un big bang des politiques jeunesse » avec plus de 60 organisations en 2011-2012. Auparavant, il a occupé de 2004 à 2012 le poste de délégué général de l’association nationale des conseils d’enfants et de jeunes  (ANACEJ) après avoir été au CIDJ, au CNAJEP, etc.
 
Titulaire d’une maitrise en droit public Rennes 1 et d’un DEA en droit de la communication Paris 2, il a été vice-président étudiant de l’Université Rennes 1 en 1995.