Mouves : Christophe Itier démissionne, remplacé par Jonathan Jérémiasz

02/03/2017 Brèves
Observation et promotion de l'ESS

Les nouvelles responsabilités de Christophe Itier dans la campagne d’Emmanuel Macron devenaient incompatible avec son mandat de président du Mouvement des entrepreneurs sociaux. Jonathan Jérémiasz le remplace suite au vote du conseil d’administration et en attendant la prochaine assemblée générale en juin prochain.

Lorsqu’il est élu président du Mouves le 28 juin dernier, Christophe Itier est déjà le référent du mouvement En Marche ! dans le Nord. Cela ne semble pas poser de problème aux adhérents du Mouves puisqu’ils ne choisissent. Mais aujourd’hui, celui qui reste le directeur de la Sauvegarde du nord, est aussi chargé d’écrire le chapitre ESS du programme d’Emmanuel Macron. Cette « montée en grade » de Christophe Itier d devenait alors incompatible avec le mandat de président du Mouves, d’autant, qu’à ce titre, il reçoit les têtes de réseaux de l’ESS et il lui arrive de représenter le candidat, comme ce fut le cas le 28 février dernier, lors de la présentation du projet de société de l’Uniopss à Paris.

C’est d’ailleurs le même jour que le conseil d’administration, a pris acte de la démission de Christophe Itier et élu Jonathan Jérémiasz président du Mouves par interim, jusqu’à la prochaine assemblée générale de juin 2017. Jonathan Jérémiasz, qui était déjà le vice-président du Mouves depuis six mois, est à la tête de quatre structures : ONG Conseil (recrutement de donateurs pour des ONG) et Handiamo ! (accompagnement de sportifs de haut niveau handicapés) sont deux SARL, Comme les autres (une association qui accompagne des personnes handicapées suite à un accident) et Voix Publique, une agence de communication et de conseil aux structures de l’ESS qui est une Scop.

La première sortie du nouveau président aura lieu le 9 mars avec « Nous sommes demain », une journée de rassemblement des adhérents du Mouves qui se terminera par une rencontre avec les candidats à la présidentielle ou leurs représentants. Reste à savoir qui, Jonathan Jérémiasz accueillera du mouvement En Marche ! sachant qu’on y retrouve plusieurs personnalité actuelles ou passées du Mouves, de Jean-Marc Borello qui en fut le premier président à Christophe Itier, en passant par Thibault Guilluy, membre du bureau du Mouves et directeur général du groupe d’insertion Ares. Pour éviter une impression d’entre-soi, peut-être faudra-il alors compter sur Emmanuel Macron lui-même ? A moins que ce ne soit une autre personnalité de l’ESS : Catherine Barbaroux, ancienne présidente de l’Adie et ambassadrice de En Marche !