Les investissements de la BPI pour l’ESS démarrent

La banque publique d’investissement a publié un bilan chiffré de ses investissements en 2014. Les entreprises de l’ESS ont commencé à y trouver une place, mais les détails manquent.

Il aura fallu attendre presque deux ans, mais cette fois, il semble que l’on y est. La BPI (Banque publique d’investissement) a indiqué dans son bilan annuel 2014 avoir financé et accompagné 958 structures de l’économie sociale et solidaire pour un montant de 317 millions d’euros.

Plusieurs modes de financements

L’établissement bancaire dispose pour soutenir les projets du secteur de plusieurs outils : le fonds d’innovation sociale (Fiso), lancé à la fin de l’année 2014, co-financé par l’Etat et huit régions à parité et géré par la BPI, il se décline sous forme d’avances remboursables destinées «à des projets socialement innovants », dont le montant minimal s’élève à 30 000 euros ; le prêt d’économie sociale et solidaire pour les PME de l’ESS et une enveloppe d’un fonds de fonds, avec une capacité d’investissement en fonds propres dans les entreprises de l’ESS et les entreprises recherchant un impact social.

Un manque certain de précisions

Cependant, le rapport d’activité de la BPI ne fournit pas d’indication précise sur les outils financiers utilisés pour aider les associations et entreprises de l’ESS et selon les propos de la secrétaire d’Etat Carole Delga lors du lancement du Fiso, en décembre 2014, ce dernier ne devait être opérationnel qu’en 2015…

Retrouvez aussi l’article sur le site de CIDES : www.chorum-cides.fr

Plus d’informations sur la BPI et les investissements dans l’ESS sur le site du RTES ainsi que sur le site de Localtis.