L'emploi en 2016 : l'ESS en hausse, mais dépassée par le secteur lucratif

11/08/2017 Brèves
Observation et promotion de l'ESS

Au plan national, les effectifs salariés de l’ESS représentent près de un emploi sur huit dans le secteur privé. Si l’emploi continue de croitre dans les associations, mutuelles, coopératives et fondations, pour la première fois depuis six ans, la création d’emploi a été plus forte dans le secteur lucratif (+0,9 %) quand dans l’ESS (+0,4 %).

 

Avec 2,4 millions de salariés, l’économie sociale représente 12,8 % de l’emploi privé. Selon le Bilan de l’emploi 2016 publié par Recherches & Solidarités, cet ensemble est toujours porté très majoritairement par l’emploi associatif qui cumule  77 % des effectifs salariés et 69 % de la masse salariale, répartis dans 166 872 établissements (83 % des établissements). Les coopératives, elles, représentent 13 % des emplois regroupés dans 13 % des établissements, suivent les mutuelles avec 6,5 % des salariés  (3,7 % des établissements) et les fondations avec 3,5 % des effectifs de l’ESS.

La hausse en un an est de 0,4 %, contre 0,9 % pour le secteur privé lucratif. C’est la première fois depuis 2008 que la comparaison est à l’avantage des entreprises classiques. En effet, l’emploi dans l’ESS a progressé globalement de 6 % entre 2008 et 2015 tandis que l’emploi privé (hors ESS) reculait lui de 1 %.

Sur la plan territorial, la recomposition des régions n’enlève pas pour autant sa première place à la Bretagne dont l’emploi privé est constitué à 16,8 % de salariés de l’ESS (142 867 emplois). L’Ile de France, bien que première en valeur absolue (405 614 emplois), reste dernière du classement avec une part de 8,8 % .

Dans une autre publication récente de Recherches & Solidarités pour le compte de l’Uniopss, la progression lente de l’emploi dans l’ESS ne se dément pas en 2017. La progression est de 0,2 % sur le premier trimestre 2017 et ce malgré une légère baisse dans le secteur sanitaire et social.