Inquiétudes de l'ESS sur le projet de loi de finance 2017

28/10/2016 Brèves
Observation et promotion de l'ESS

Si la baisse de la taxe sur les salaires annoncée par Manuel Valls est sur les rails, le CNCRESS et ESS France s’inquiètent d’un certain nombre de baisse de crédits qui s’annoncent dans le projet de loi de finance 2017 en cours de préparation.

Dans un courrier commun adressé aux députés, le Conseil national des CRESS (CNCRESS) et ESS France (la Chambre française de l’ESS) s’inquiètent des baisses de crédit qui se profilent en 2017 : « l’exécutif a prévu une baisse de 20% des crédits aux réseaux des CRESS ainsi qu’une baisse de 5% des crédits de paiement aux organismes nationaux et locaux de l’ESS. Aussi nous vous demandons d’agir afin que les crédits d’Etat destinés à l’ESS ne baissent pas », demandent les deux instances.

Le même courrier note toutefois que les perspectives de baisse de financement ne touchent pas toutes les lignes puisque les DLA devraient fonctionner à budget constant, tout comme en 2016 mais cette fois-ci sans avoir à batailler), et la montée en charge de la DIESS est actée par une nouvelle hausse de budget de 20 %. Et la perspective d’une baisse supplémentaire de la taxe sur les salaires annoncée par Manuel Valls devant les représentant du monde associatif pour compenser l’inégalité du CICE est toujours à l’ordre du jour.

Au final ce sont donc les instances de représentation des acteurs qui sont en danger sur ce budget alors même qu’elles avaient déjà subit une baisse de leurs financements en 2016.

A Suivre…