Hausse spectaculaire de l’absentéisme en 2012

Le taux d’absentéisme a bondi de 18 % en 2012 dans les entreprises du secteur privé, alors qu’il avait été stable pendant trois ans, révèle le baromètre du cabinet Alma qui vient d’être publié. Un taux de 4, 53 % qui se traduit par une moyenne de 16, 6 jours d’arrêt maladie. Pour les plus de 50 ans, ce taux grimpe à 7, 58 % (27, 7 jours d’arrêt maladie), les arrêts maladie des seniors étant le plus souvent de longue durée, mais peu fréquents.
 
Les catégories de salariés ne sont pas affectées de la même manière par l’absentéisme : le taux pour les ouvriers demeure stable à 4,24 %, celui des employés techniciens et agents de maîtrise passe de 2,46 % à 4,03 % et celui des cadres augmente de 1,33 à 2, 28 %. Des chiffres qui se multiplient presque par deux pour ces deux catégories.
 
En cause globalement, une triple raison, selon les DRH interrogés : l’état de santé, les conditions de travail, la charge de travail et l’organisation. Le coût direct pour les entreprises s’élève à 6,9 milliards d’euros. C’est le secteur des services qui est le plus touché (20 jours), et principalement, la santé (19, 6 jours).
 
Plus d’information sur le site du cabinet d’expertise Alma : www.almacg.fr