« Discrimination pour précarité sociale » : un projet de loi bientôt examiné à l’Assemblée Nationale

09/06/2016 Brèves
Observation et promotion de l'ESS

Une proposition de loi visant à lutter contre les discriminations en raison de la précarité sociale sera examinée par les députés le 14 juin. Cette proposition de loi avait été votée à l’unanimité par le Sénat il y a un an. ATD Quart Monde en profite pour laisser sa campagne #UnNomPourDireNon.

Portée par le sénateur M. Yannick Vaugrenard, l’objectif de cette proposition de loi n’est pas d’obtenir réparation devant la justice des actes de discrimination commis à l’égard des personnes très pauvres, mais bien de changer les comportements hostiles à leur égard.

Selon l’Académie française, il n’existe pas de mot pour qualifier la discrimination des pauvres, au même titre que les mots « homophobie » et « xénophobie » qui nomment respectivement la peur des homosexuels et des étrangers. Le Mouvement ATD Quart Monde rebondit sur cette actualité législative pour lancer sa campagne « Un nom pour dire non ». L’association invite le grand public à relayer le hashtag #UnNomPourDireNon sur les réseaux sociaux, et propose, par la même occasion, un néologisme qui permettra enfin de dénoncer ces agissements inacceptables.