Des financements européens en faveur de l’éducation, de la formation et de la jeunesse

13/12/2016 Appels à projets, prix et concours

En favorisant la mobilité des citoyens et les partenariats entre les structures de l’Union européenne, le programme européen « Erasmus + » vise le développement des compétences de tous, pour un meilleur accès à l’emploi.

Des financements pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport
« Erasmus + 2014-2020 » concerne les secteurs de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport, avec pour objectif de soutenir la mobilité des citoyens, de favoriser la coopération entre structures et d’appuyer les réformes des politiques publiques.

Il soutient financièrement trois types d’actions clés :
1. Mobilité individuelle à des fins d’apprentissage
Afin de permettre à tous, quel que soit l’âge ou le niveau d’étude, d’accéder à des mobilités d’études, ainsi qu’à des actions de formation et d’apprentissage. Ainsi peuvent en bénéficier aussi bien des étudiants, des jeunes hors du système éducatif, des membres d’équipes éducatives ou des professionnels et décideurs du secteur de la jeunesse.

2. Coopération et partenariats pour l’innovation et le partage d’expériences
Les structures de l’économie sociale et solidaire actives dans les domaines concernés pourront bénéficier du programme, l’objectif étant de favoriser le rapprochement des structures pour  renforcer les liens entre le monde de l’enseignement et celui du travail, créer de nouvelles filières, moderniser les pratiques de formation etc.

3. Soutien à la réforme des politiques publiques
Des subventions pourront par exemple être accordées à des organisations à but non lucratif pour des projets de collaboration aussi divers que : la mise en réseau de partie prenantes, l’échange de bonnes pratiques, la promotion de synergies innovantes entre le domaine du sport et les domaines de la santé, de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.

Un programme simplifié mais amplifié
Erasmus + succède à sept programmes opérationnels entre 2007 et 2013. Il les regroupe et en simplifie la mise en œuvre. Son budget de 14,7 milliards d’euros représente une augmentation de près de 40 % par rapport à la période 2007-2013.

En France, les agences en charge de la gestion du programme apporteront un soutien particulier aux actions visant une meilleur employabilité des publics les plus en difficulté et aux programmes de mobilité initiés par des acteurs locaux.

Les deux premières actions représentent respectivement près de 60 % et 30 % du budget du programme.

L’appel à propositions 2017 est désormais ouvert !

Retrouvez des informations plus détaillées dans le guide du programme Erasmus + édité par la Commission européenne ainsi que le calendrier des dates limites pour déposer vos projets.

Source : Avise