BPI : des fonds pour les associations

Les associations peuvent bénéficier de fonds en provenance de la BPI (Banque publique d’investissement) : 500 millions d’euros doivent soutenir l’ESS et être désormais accessibles.  D’autant plus que le portail de crowdfunding (financement participatif) a été lancé le 30 septembre.

 

Les prêts participatifs et solidaires sont destinés aux petites et moyennes associations. Le montant des prêts va de 10 000 à 50 000 euros. Davantage si les associations se regroupent. Ces avances remboursables sont consenties pour une durée de sept ans. Elles ne peuvent couvrir l’ensemble du besoin de l’association. Les établissements financiers solidaires, France active, IDES, etc. peuvent instruire ces demandes. Pour les demandes de prêts, un cofinancement est nécessaire.

 

Un fonds de fonds est destiné à intervenir sous forme de prêts à long terme avec droit de reprise sous forme de titres participatifs (en quasi fonds propres). La cible des prêts ? Des coopératives, mais aussi des associations en développement « à fort impact social », notamment dans les quartiers difficiles. Les financeurs du fonds de fond sont BPI-France, conjointement avec des établissements financiers solidaires (France active, etc.).

 

Le fonds d’innovation sociale, soutenu par six régions, est destiné aux projets d’innovation sociale des structures de l’ESS. Il se décline sous forme d’avances remboursables et est mis en place à titre expérimental via des appels à projets pendant trois ans. Les bénéficiaires ? Toutes les associations travaillant à des projets innovants socialement. Les établissements financiers mobilisés sur ce fonds d’innovation sociale sont outre BPI-France, France active, I’IDES, Philtrust, le Comptoir de l’innovation. Les banques sont les interlocuteurs des associations.

 

Les garanties des prêts bancaires sont destinées à tout type de structures associatives, les montants pouvant être garantis vont de 15 000 à un million d’euros (et prochainement cinq). Sont notamment ciblées par ces garanties : les associations de lutte contre l’exclusion, du médico-social, de l’éducation et de la formation. Ces offres de garanties sont issues d’un rapprochement entre BPI-France et Sogama Crédit associatif.

 

La plateforme de crowdfunding, qui vient de voir le jour, est destinée aux prêts, dons, investissements en actions et obligations. A l’initiative de BPI-France, elle réunit plusieurs opérateurs financiers, dont Babyloan Spear, Anaxago, FinanceUtile, Wiseed, Lumo, Touscoprod. Les fonds proviennent de particuliers qui investissent, prêtent ou font un don, en fonction des projets qui leur sont présentés dont l’impact est répertorié en quatre grandes catégories, social, environnemental, culturel ou économique). Les associations en se rendant sur la plateforme, http://tousnosprojets.bpifrance.fr/pourront y accéder et décliner leur demande de prêt ou de dons.

 

On trouve d’autres informations sur le site www.bpifrance.fr