Associations : Petite reprise de l’emploi et moral contrasté

La livraison de la dernière note de conjoncture semestrielle du groupe d’experts Recherche et solidarités apporte une petite bonne nouvelle : sur fond d’une reprise timide créations d’associations, l’emploi a augmenté de 0, 3 % au troisième trimestre de l’année dernière. L’explication est à chercher du côté des « premiers effets des emplois d’avenir, après un deuxième trimestre en équilibre, observe Recherche & solidarités. L’enquête menée auprès de 1 652 responsables bénévoles à la fin de l’année 2013 a également porté sur l’appréciation de leur situation financière. 60 % d’entre eux (sur un panel) l’estiment positive, un résultat en augmentation de trois points par rapport à 2012, ce jugement est bien plus favorable à celui observé en mai 2013 (53 %).

Mais pour l’avenir en 2014 « ils ne sont que 56 % à estimer que la situation restera favorable ». Les dirigeants associatifs des petites et moyennes associations sont «« préoccupés » par la ressource bénévole, et au cœur des inquiétudes de ceux qui dirigent des grandes associations, figurent les questions financières et l’évolution des politiques. Le moral est même très bas dans certains secteurs : « Il s’en trouve 15 % pour se dire « résignés», plus particulièrement dans le sport et l’éducation populaire ». La note de Recherche & solidarités relève également que « 6% des répondants se disent « révoltés », avec une proportion qui grimpe à 14 % chez les responsables des associations qui emploient plus de 20 salariés ».

Au final, « si les responsables associatifs jugent positivement la situation de leur association à la fin de l’année 2013, 56 % d’entre eux estiment qu’elle le restera en 2014 ».

Pour consulter la note de conjoncture semestrielle : www.recherches-solidarites.org